Rechercher

Mac Digital



Le Digital fait partie intégrante de notre quotidien à tel point qu'on aurait beaucoup de mal à s'en passer aujourd'hui. C'est ce que j'ai voulu traduire dans cette série de photographies. L'hégémonie du Digital et son intrusion dans notre vie quotidienne même dans des endroits qui peuvent sembler isolés comme les îles de Helgoland en Allemagne ou Texel en Hollande. Se familiariser avec le Marketing Digital pour un photographe est essentiel s’il souhaite être visible dans la grande galerie virtuelle et exister auprès de son public mais il est facile de tomber dans ses travers. Certains s'y perdent en y passant trop de temps inutilement tandis que d'autres réussissent à monétiser leur réseau social.

Il est à parier que la pratique des outils Digitaux sert plus avantageusement les jeunes générations alors que les anciens tentent de se faire aider dans la compréhension des algorithmes d’Instagram. Avec du talent et de la chance, le travail d’un photographe peut être repéré et partagé sur un site de grande audience mais encore faut-il surfer naturellement sur les tendances de masse. La guerre des "Followers" fait rage et les pratiques pour y arriver en découragent plus d’un, moi y compris. Je fais pourtant partie de la génération qui a vu naître internet et ma pratique de la photographie argentique a pris très tôt le virage du numérique. Malgré cela, je restais spectateur des nouvelles pratiques Marketing sans vouloir me plier aux lois dictées par Google, Facebook, Instagram, Pinterest, Flickr, Tumblr et d’autres.

J’ai créé un compte Instagram il y a peu de temps après que ma femme Isabelle m’ait montré la voie à suivre. C’est d’ailleurs elle qui s’occupait de mes Hashtags. Nous utilisons Instagram comme un laboratoire de curiosité en testant les conseils prodigués par les nombreux tutoriels pour vérifier leurs effets sur l’augmentation de nos Followers.

Je dois l’avouer, je déteste Instagram. Mais j'y retourne car j'y fais le trottoir.

L’idée m’est venue d’intégrer dans mes photographies, ces icônes du Digital comme des furoncles, des verrues, un microbe ou un virus qui ont imprégné nos habitudes et nous ont rendu dépendants. D’autant plus que l’acte photographique que je pratique a cette fonction essentielle de m’apaiser en créant des espaces calmes et sereins.

La technique utilisée pour intégrer ces icônes s'apparente à du Light Painting grâce notamment à une barre de Led "Magilight" qui permet d'afficher une image successivement ligne par ligne.

En déplaçant la barre de Led devant l'appareil photo posé sur trépied et réglé sur un temps de pose supérieur à 3 secondes, le capteur va enregistrer la totalité des lignes lumineuses jusqu'à afficher l'image dans sa globalité.

Ces images pourraient amplement se suffire à elles-mêmes mais c’est volontairement que ces icônes lumineuses apparaissent dans le champ de manière intrusive et vulgaire. Vulgaire comme une perche à Selfie.

Les photos.


3 vues